Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Amélioration significative du taux de réussite suite à l’implémentation de la nouvelle banque de questions

La mise en œuvre de la nouvelle banque de questions de l’épreuve théorique pour l’obtention du permis de conduire au Maroc a déjà montré des résultats positifs, avec une évolution notable du taux de réussite des candidats. Selon les données officielles de la NARSA, dix jours après la mise en œuvre de cette réforme structurante, le taux de réussite des candidats s’est rétabli au niveau précédant l’adoption de cette nouvelle banque de questions.

L’analyse des données recueillies sur la plateforme de formation « PERMINOU » a permis de constater une participation massive des auto-écoles, des moniteurs et des candidats eux-mêmes. Plus de 4416 auto-écoles ont utilisé la plateforme, avec plus de 130 000 inscriptions de candidats et près de 82 000 consultations pour suivre des formations ou passer des tests « QUIZ », totalisant plus de 644 000 tests réalisés.

Une corrélation significative a été observée entre le nombre d’heures de formation sur la plateforme et le taux de réussite des candidats. En effet, les candidats ayant passé au moins 20 heures de formation ont presque doublé leurs chances de réussite par rapport aux autres candidats.

Ces données mettent en lumière l’implication et l’engagement des professionnels des établissements d’enseignement de conduite, qui ont joué un rôle essentiel dans l’accompagnement des candidats pour acquérir les connaissances nécessaires à la réussite de l’épreuve pour l’obtention du permis de conduire.

Par ailleurs, afin d’offrir une seconde chance aux candidats recalés à l’épreuve théorique du 25 mars 2024, la NARSA a pris des mesures exceptionnelles en mobilisant tous les moyens nécessaires pour assurer le bon déroulement des épreuves. Ces épreuves exceptionnelles seront programmées à partir du 8 avril 2024, selon les listes affichées dans les centres d’immatriculation.

En conclusion, la NARSA a tenu à féliciter l’ensemble des professionnels pour leur implication efficace dans la réussite de la mise en œuvre de cette réforme. Cette réforme contribuera sans aucun doute à la réhabilitation et la modernisation du secteur de l’enseignement de la conduite au Maroc, ainsi qu’à la formation de nouveaux conducteurs possédant des compétences adaptées aux exigences de la sécurité routière.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières