Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Extension de l’accès au portail de régularisation des véhicules de 3,5 à 19 tonnes jusqu’à fin 2024.

Le ministère des Transport et de la Logistique a annoncé une prolongation de l’accès au portail électronique de régularisation de la situation des véhicules de transport routier de marchandises pour compte d’autrui jusqu’à la fin de l’année 2024. Cette décision a été prise afin de permettre à une catégorie plus large de professionnels d’adhérer à l’opération en cours.

Initiée le 14 juillet 2024 via le portail « tahdid-ptac.narsa.gov.ma », cette opération de régularisation devait initialement se terminer le 1er mars 2024. Cependant, suite à des réunions techniques avec les représentants du secteur et à l’analyse des contraintes liées au portail, le ministère a décidé de prolonger la période d’accès afin de permettre à plus de professionnels du transport routier de régulariser la situation de leurs véhicules.

Cette prolongation est une occasion pour tous les acteurs du secteur du transport routier de se conformer aux exigences réglementaires en matière de poids total autorisé en charge (PTAC) compris entre 3,5 et 19 tonnes. En accédant à la plateforme en ligne, les professionnels pourront mettre à jour les informations de leurs véhicules et se mettre en conformité avec la réglementation en vigueur.

Le ministère encourage toutes les entreprises et les propriétaires de véhicules de transports routiers à profiter de cette extension de la période d’accès au portail de régularisation. Il est important de souligner que la régularisation de la situation des véhicules est essentielle pour garantir la sécurité sur les routes et assurer le bon fonctionnement du secteur du transport de marchandises.

En conclusion, la prolongation de l’accès au portail de régularisation des véhicules de transport routier est une mesure positive qui permettra à un plus grand nombre de professionnels de se mettre en conformité avec la réglementation. Il est donc primordial pour tous les acteurs du secteur de profiter de cette opportunité pour régulariser la situation de leurs véhicules avant la fin de l’année 2024.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières