Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Floraison des marchés urbains pendant ce mois sacré du Ramadan

A El Jadida, ville située sur la côte atlantique du Maroc, le mois de Ramadan est une période cruciale, marquée par une intense activité sur les marchés de la ville. Dès le début de l’après-midi, les familles affluent de toutes parts pour s’approvisionner en produits alimentaires nécessaires à la préparation des repas traditionnels qui réuniront les membres de la famille autour de la table, dans une ambiance empreinte de spiritualité et de traditions marocaines authentiques.

Selon Said Lazrak, chef de la Division des Affaires Économiques et de Coordination de la province d’El Jadida, l’approvisionnement des marchés en différents produits de consommation se déroule de manière normale, avec des stocks disponibles pour répondre aux besoins des habitants pendant le mois sacré de Ramadan et au-delà. Les produits les plus prisés par les consommateurs sont notamment les légumes, les fruits frais, la volaille, les viandes rouges ainsi que les pâtisseries traditionnelles.

Au marché de gros des fruits et légumes d’El Jadida, les opérateurs observent une offre largement supérieure à la demande, ce qui entraîne une stabilisation, voire une baisse des prix. Cette situation contraste avec les années précédentes où la première semaine de Ramadan était souvent marquée par une hausse des prix due à une forte demande.

En ce qui concerne le marché du poisson, les prix connaissent une augmentation significative, parfois supérieure à 50% par rapport aux tarifs habituels. Les conditions météorologiques difficiles ont dissuadé les pêcheurs de s’aventurer en mer, ce qui a entraîné une baisse de l’approvisionnement. Certains commerçants pointent du doigt l’intervention des intermédiaires, accusés de profiter de la forte demande des consommateurs pendant le Ramadan pour augmenter les prix.

Les marchés de pâtisserie ne sont pas en reste, avec une offre abondante de gâteaux et de sucreries qui rencontrent un franc succès auprès des Marocains pendant ce mois béni. Les feuilles de pastilla, les tartes et autres douceurs sont parmi les produits les plus prisés par les consommateurs.

Pour faire face aux éventuels problèmes ou réclamations des citoyens, des cellules de permanence ont été mises en place au niveau provincial et local pour recevoir les demandes des associations de protection des consommateurs. Cette organisation permet de garantir la satisfaction des besoins des habitants tout en veillant à la qualité et à la régulation des marchés pendant le mois de Ramadan.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières