Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Haj Abdeljalil Bouziane quitte à jamais son amour le KACM… Haj Abdeljalil Bouziane leaves his beloved KACM forever.


Marrakech et ses sportifs ont appris, dimanche avec beaucoup de chagrin et de douleur, la triste nouvelle du décès du Haj Abdeljalil Bouziane, l’un des présidents historiques du Kawkab de Marrakech, à l instar de Haj Idriss Talbi, Haj Miloud et d’autres hommes de cette ville vertueuse.
 
Marrakech donc vient de perdre un sportif distingué
et l’un des présidents du KACM qui ont brillé de mille feux durant leurs temps.
 
Haj Abdeljalil Bouziane est l’un des dirigeants à avoir énormément donné au sport local et national sans rien prendre en contrepartie.
 
Le défunt Abdeljalil Bouziane est connu à Marrakech comme un dirigeant sportif respectueux, bien aimé généreux et surtout un dirigeant autodidacte, appartenant au groupe des commerçants et hommes d’affaires de l’ancienne médina et plus précisément du célèbre au souk « Sammarine » lieu commercial et touristique depuis les temps anciens.
 
Cette frange de société marrakechie distinguée a contribué par ses efforts louables, par ses moyens financiers et par son précieux temps à la naissance et la création de l’équipe du KACM le 20 septembre 1947, et a lutté aussi corps et âme pour faire briller le onze bahjaoui et l’élever à la hauteur des grands clubs marocains de l’époque.
 
Historiquement, le KACM fut la première équipe marocaine à remporter la Coupe du Trône 3 fois de suite durant la présidence de ces braves hommes en leur tête le défunt haj Abdeljalil Bouziane, en 1963 avec la victoire face au HUSA (3-2), et en 1964 aux dépens du WAC (3-2) et en 1965 sur le RCA (3-1) et face à la RSB en 1987 sur le score sans appel de 4 à 0.
 
Ces réalisations et performances historiques sans précédent ont été réalisées grâce à ces personnes cohésifères et loyaux dirigeants et même formateurs de grands joueurs aux pieds d’or défendant avec acharnement le maillot national et kawkabi à l’image des défunts Abdelkerim Zidan (Krimou) et Moulay Lahcen Zidani sans oublier bien entendu Mohamed Lachhab, Abderahman Khaldi, Boujemaâ Sissa, Abdelkader El Mich, M’hamid Hmima, M’Hamid Krinba, Abdelghani Manssouri, et le gardien de but Abderahman Belarouchi (Sanssit)…
 
Toute cette armada de grands joueurs a été entraînée et encadrée successivement par le coach Français Migro, Mohamed Ben Brahim, Abdelkader Lakhmiri et Mohamed Labssir, etc.
 
Cela s’est produit bien entendu durant l’époque du légendaire Harti Stadium en terre battue, sans transmission de télévision, sans ligne téléphonique et sans le fameux VAR, actuellement controversé.
 
Les commerçants du souk « Sammarine » en leur tête Haj Abdeljalil Bouziane ont été durant belle lurette un refuge financier pour le KACM et même la Caverne d’Ali Baba chaque fois qu’une crise s’installait.
 
Le défunt Abdeljalil Bouziane nous quitte alors, à un moment où le KACM lutte sur tous les fronts pour le retour à sa place naturelle parmi les formations de la D1.
 
Le meilleur cadeau que l’équipe de KACM puisse offrir à l’âme de son ex président c’est de réussir sa montée à la D1 professionnelle à la fin de la saison en cours.
 
Que Dieu le Tout-Puissant lui accorde son infinie Miséricorde et l’accueille dans son éternel Paradis.

Le légendaire entraîneur Haj Abdeljalil Bouziane a décidé de quitter son amour de toujours, le Kawkab Athletic Club de Marrakech, après des années passées à la tête de l’équipe. Cette décision, qui a surpris de nombreux fans du club, marque la fin d’une ère pour Bouziane et le KACM.

Haj Abdeljalil Bouziane est une figure emblématique du football marocain. Il a apporté de nombreux succès au KACM au cours de sa carrière d’entraîneur, remportant des titres et des trophées et conduisant l’équipe à de grandes victoires. Son dévouement et sa passion pour le club ont toujours été évidents, et son départ laisse un vide difficile à combler pour les supporters.

La décision de quitter le KACM a été difficile pour Haj Abdeljalil Bouziane, mais il estime qu’il est temps pour lui de passer à autre chose. Il a exprimé sa gratitude envers le club et les supporters pour leur soutien indéfectible au fil des ans, et a souligné qu’il restera toujours un fan du KACM.

Les réactions à l’annonce du départ de Bouziane ont été nombreuses, avec de nombreux supporters exprimant leur tristesse de le voir partir. Certains ont souligné son impact positif sur l’équipe et son héritage durable au sein du club, tandis que d’autres ont exprimé leur espoir de le voir revenir un jour.

Quelle que soit la suite de sa carrière, il ne fait aucun doute que Haj Abdeljalil Bouziane restera une figure légendaire dans l’histoire du KACM et du football marocain en général. Son succès et sa passion pour le jeu ont laissé une marque indélébile sur le club, et il restera à jamais un pilier de l’équipe.

En fin de compte, le départ de Haj Abdeljalil Bouziane du KACM marque la fin d’une ère. Mais il est certain que son influence et son héritage perdureront, et son amour pour le club restera éternel.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières