Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Hausse de 23% du trafic aérien à fin février Le trafic aérien augmente de 23% à la fin de février


Cet aéroport international a accueilli à fin février 2024, quelque 449.676 passagers contre 365.493 voyageurs durant la même période de l’année écoulée, selon l’Office national des aéroports (ONDA).
 
Pour le seul mois de février dernier, cette infrastructure aéroportuaire a enregistré une hausse de 26% par rapport à la même période de 2023.
 
Elle a accueilli durant la même période, quelque 230.378 passagers contre 182.746 voyageurs en février 2023.
 
Les aéroports du Maroc ont enregistré un volume de trafic commercial de 4.551.240 passagers durant les deux premiers mois de 2024, en croissance de 17% par rapport à la même période un an auparavant.
 
Pour le seul mois de février 2024, ce trafic a affiché une forte hausse de 19% pour s’établir à 2.266.620 passagers.

Le trafic aérien a connu une hausse significative à la fin du mois de février, avec une augmentation de 23%. Cette augmentation s’explique par plusieurs facteurs, notamment la reprise progressive des voyages internationaux, la levée des restrictions liées à la pandémie de Covid-19 et la saison touristique qui approche.

Cette hausse du trafic aérien est une bonne nouvelle pour l’industrie du tourisme et de l’aviation, qui a été durement touchée par la crise sanitaire. En effet, les compagnies aériennes ont dû faire face à une baisse importante de la demande de voyages, entraînant des pertes financières considérables.

Avec la reprise du trafic aérien, les compagnies aériennes ont pu reprendre leurs activités et commencer à regagner la confiance des voyageurs. Les mesures sanitaires mises en place, telles que le port du masque obligatoire, la désinfection régulière des avions et des aéroports, ont également contribué à rassurer les passagers et à garantir leur sécurité.

Cette hausse du trafic aérien est un signal positif pour le secteur du tourisme, qui espère une reprise progressive de l’activité et une augmentation du nombre de touristes dans les prochains mois. Les professionnels du secteur se montrent optimistes pour la saison estivale, qui s’annonce prometteuse.

En conclusion, la hausse de 23% du trafic aérien à fin février est un signe encourageant pour l’industrie de l’aviation et du tourisme, qui se remet progressivement de la crise sanitaire. Espérons que cette tendance positive se poursuivra dans les mois à venir et contribuera à relancer l’économie du secteur.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières