Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

La connectivité maintenue grâce au câble sous-marin marocain Le maintien de la connectivité grâce au câble sous-marin marocain


D’ailleurs, la gravité des coupures varie selon les cas. Certains pays ayant souffert de perturbations pendant seulement quelques minutes tandis que d’autres continuaient à être fortement affectés jusqu’à la fin de la semaine dernière. 
 
La raison de la panne n’est toujours pas connue. Cependant, l’autorité de régulation des télécoms nigériane a évoqué dans un communiqué « une combinaison de coupures de câbles, situés quelque part en Côte d’Ivoire et au Sénégal », « entraînant des pannes d’équipement ». 
 
Le pays le plus touché est la Côte d’Ivoire, où quatre sur cinq des câbles sous-marins des deux opérateurs, Orange (filiale de l’opérateur français) et MTN (filiale du groupe sud-africain), permettant à la Côte d’Ivoire d’accéder à Internet ont été perturbés.
 
En revanche, certains opérateurs ont su préserver leurs services sans interruption. On parle de Moov Africa, une filiale du Groupe Maroc Telecom, qui s’est appui sur son infrastructure pour maintenir ses services opérationnels, attirant de nombreuses personnes vers ses services.
 
Face aux inquiétudes soulevées par cette crise, Moov Africa a agi en mettant en place de nouvelles capacités au niveau du câble sous-marin West Africa et des points d’accès Internet au Maroc, en vue de maintenir la connectivité des clients dans les pays concernés. Petit à petit, la connectivité a repris, notamment en ce qui concerne les activités économiques et bancaires, en attendant la résolution définitive de la panne survenue.
 
Ainsi, les clients de Moov Africa en Côte d’Ivoire ont continué à accéder à Internet grâce au câble sous-marin West Africa du Groupe Maroc Telecom, qui relie l’Afrique de l’Ouest à l’Europe via le Maroc. Ce câble, d’une longueur de 9.400 km et d’une capacité allant jusqu’à 60 Tbps, a permis de maintenir la connectivité Internet dans la région, malgré les perturbations survenues.
 
Pour rappel, le câble West Africa relie l’Afrique de l’Ouest à l’Europe via le Maroc. Il compte huit points d’atterrissage répartis dans sept pays.
 
Plus qu’une simple crise passagère, cette anomalie vécue dans certains pays d’Afrique a mis en lumière les défis persistants en matière de connectivité Internet. Plusieurs experts ont soulevé la nécessité d’investir dans des infrastructures de communication résilientes en vue de garantir une connectivité Internet stable.

Le câble sous-marin marocain joue un rôle essentiel dans le maintien de la connectivité internationale du Maroc. Ce câble, qui relie le Maroc à l’Europe et à d’autres régions du monde, est un élément clé de l’infrastructure de communication du pays.

Le câble sous-marin marocain a été installé il y a plusieurs années pour répondre aux besoins croissants de connectivité internet et téléphonique du pays. Grâce à ce câble, le Maroc peut rester connecté au reste du monde, en assurant des transferts de données rapides et fiables.

En effet, la connectivité internationale est essentielle pour le développement économique et social du Maroc. Grâce à cette infrastructure de communication, le pays peut bénéficier des avantages de la mondialisation, en facilitant les échanges commerciaux, en favorisant le tourisme et en permettant l’accès à une multitude de services en ligne.

Le câble sous-marin marocain est également crucial en cas de catastrophes naturelles ou de pannes de réseau, car il permet de maintenir la connectivité du pays même dans des situations d’urgence. De plus, il offre une bande passante élevée, ce qui permet au Maroc de bénéficier d’une connexion internet rapide et performante.

Enfin, le câble sous-marin marocain contribue à renforcer la position du Maroc en tant que hub de connectivité en Afrique du Nord. En offrant des liaisons directes avec l’Europe et d’autres régions du monde, le Maroc devient un carrefour stratégique pour les communications internationales.

En résumé, le câble sous-marin marocain est un élément crucial de l’infrastructure de communication du pays, qui permet de maintenir la connectivité internationale du Maroc et de favoriser son développement économique et social. Son rôle essentiel ne peut être sous-estimé, et il continue de jouer un rôle clé dans la connectivité du Maroc avec le reste du monde.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières