Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

L’AMMC dévoile son plan stratégique 2024-2028 The AMMC reveals its strategic plan for 2024-2028


Fruit d’un travail collaboratif impliquant les ressources internes de l’Autorité et l’écosystème du marché des capitaux pour être au plus près de ses attentes et de ses besoins, ce troisième plan stratégique de l’AMMC s’inscrit dans la continuités des avancées enregistrées lors de la réalisation des deux précédents plans de l’Autorité, a indiqué Mme Hayat lors d’une conférence de presse.
 
Visant l’atteinte d’un marché des capitaux efficient et innovant, au service du développement de l’épargne et du financement de l’économie, ce nouveau plan repose sur 4 grands piliers thématiques et 1 pilier transverse déclinés en plusieurs actions prioritaires, a-t-elle ajouté.
 
Ces quatre piliers stratégiques incluent le développement d’un marché des capitaux efficient et accessible, l’accompagnement des enjeux d’innovation financière et de durabilité, le renforcement de l’éducation financière, et l’adaptation du dispositif de supervision à un marché en évolution. Le pilier transverse concerne, quant à lui, la poursuite de la mise en place d’une organisation interne plus performante.
 
Et de relever que le nouveau plan stratégique prend en compte des enjeux importants, tels que la mobilisation de l’épargne, l’accélération des innovations technologiques et le financement de la transition énergétique et les défis de durabilité.
 
« L’objectif est de réaliser un marché où l’épargne est dirigée vers le secteur productif et où les entreprises peuvent accéder aux capitaux nécessaires pour développer de nouveaux projets, stimulant ainsi la croissance économique », a-t-elle fait savoir.
 
Selon la Présidente de l’AMMC, l’innovation est vue comme un facteur clé pour introduire de nouveaux modes de financement, faciliter l’accès au marché pour de nouveaux acteurs comme le crowdfunding, accompagner le développement des fintechs et mettre en place un cadre réglementaire pour les cryptos actifs.
 
Rappelant le contexte du plan stratégique précédent, conçu pour être bref et centré sur la relance économique post-Covid sur trois ans, Mme Hayat a partagé certaines réalisations importantes de ce plan, notamment l’ouverture du marché de la dette privée à de nouveaux acteurs, la facilitation de l’accès aux instruments de financement alternatifs, et l’extension du contrôle aux sociétés de gestion d’Organismes de Placement Collectif en Capital (OPCC).
 
Elle a, de même, rappelé que, depuis 2019, l’AMMC a pris plusieurs initiatives telles que la publication de guides, le développement de contenus digitaux en matière d’éducation financière, l’organisation de séances de sensibilisation pour les évaluateurs immobiliers, ainsi que la publication d’un rapport semestriel sur les Organismes de Placement Collectif Immobilier (OPCI).
 
En matière de renforcement de la protection de l’épargne et de la consolidation de la nouvelle approche de supervision, Mme Hayat a fait savoir que le nombre de missions de contrôle a doublé entre 2019-2020 et 2021-2022, passant de 18 à 35, avec l’objectif d’atteindre 50 missions entre 2023 et 2024.
 
Concernant la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, ainsi que la corruption, l’AMMC continue de veiller à ce que les obligations de vigilance et de veille interne soient respectées, notamment après la sortie du Maroc de la liste grise du groupe d’action financière (GAFI).
 
Quant à la modernisation et la transformation digitale de l’AMMC, Mme Hayat a relevé que l’Autorité a élaboré une feuille de route incluant l’utilisation de solutions collaboratives et la mise en œuvre d’un système ERP, ajoutant qu’une application pour la gestion des plaintes et une solution pour la gestion des requêtes juridiques ont été développées en partenariat avec l’Agence de développement du digital (ADD).
 
Sur la période 2024-2028, l’Autorité poursuivra ses efforts pour renforcer l’efficience et l’accessibilité du marché à travers l’élargissement de la base d’investisseurs, la diversification de la palette d’instruments financiers et la création de nouveaux marchés.
 
L’AMMC réaffirmera également son engagement dans la promotion de l’éducation financière des épargnants et une attention particulière sera accordée à la modernisation du dispositif de supervision visant la protection de l’épargne investie en instruments financiers.

L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) a récemment dévoilé son plan stratégique pour les années 2024-2028. Ce plan vise à renforcer le secteur financier marocain en favorisant le développement du marché des capitaux et en mettant en place des mesures pour renforcer la confiance des investisseurs.

L’objectif principal de ce plan est de moderniser le marché des capitaux au Maroc en le rendant plus attractif et compétitif sur la scène internationale. Pour ce faire, l’AMMC prévoit de mettre en place des mesures visant à améliorer la transparence et la protection des investisseurs, à promouvoir l’innovation et à renforcer la gouvernance des institutions financières.

Dans le cadre de ce plan stratégique, l’AMMC prévoit également de renforcer la coopération avec les autorités de régulation internationales et de mettre en œuvre des actions pour promouvoir la finance durable et responsable. En effet, dans un contexte de changement climatique et de prise de conscience croissante des enjeux environnementaux, il est essentiel que le secteur financier s’engage en faveur de pratiques plus durables.

Enfin, ce plan stratégique souligne l’importance de l’innovation et de la digitalisation dans le secteur financier, en mettant en place des mesures pour encourager le développement des fintechs et pour faciliter l’accès aux services financiers pour tous les citoyens.

En résumé, le plan stratégique 2024-2028 de l’AMMC est ambitieux et vise à moderniser et renforcer le marché des capitaux marocain. En mettant en place des mesures pour promouvoir la transparence, la gouvernance et l’innovation, l’AMMC espère contribuer au développement économique du pays et renforcer sa position sur la scène internationale.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières