Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Le Malawi déclare l’état de catastrophe à cause de la sécheresse Malawi declares state of disaster due to drought.


« Les premières estimations révèlent que près de deux millions de ménages agricoles ont été affectés par la sécheresse et près de 750.000 hectares de maïs, soit 44% de la superficie cultivée au niveau national, ont été endommagés, a déclaré M. Chakwera lors d’un discours à la nation.
 
Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), El Nino devrait se poursuivre jusqu’en avril prochain, influençant les conditions météorologiques avec un temps plus chaud et des précipitations inférieures à la moyenne.
 
M. Chakwera a précisé qu’outre des précipitations tardives et irrégulières, la majorité des districts du pays ont été confrontés à des pluies insuffisantes, à des inondations et à des périodes de sécheresse prolongées, ce qui a gravement nui aux cultures et perspectives de production alimentaire.
 
Soulignant le besoin urgent d’aide alimentaire dans les districts touchés, il a estimé qu’environ 600.000 tonnes de maïs, d’une valeur d’environ 200 millions de dollars, seraient nécessaires pour répondre aux besoins alimentaires dans le pays.
 
« J’exhorte tous les Malawiens, tant à l’intérieur du pays qu’à l’étranger, ainsi que nos partenaires de développement, la communauté internationale, les agences des Nations Unies concernées, la Banque mondiale, les organisations non gouvernementales, le secteur privé local, les membres du Parlement et toute personne en mesure de fournir des ressources, financières ou en nature, à soutenir cette cause », a-t-il ajouté.
 
Plusieurs pays d’Afrique australe sont confrontés depuis plusieurs mois à une sécheresse sévère qui met en péril les récoltes céréalières de la saison agricole en cours.
 
Au Zimbabwe, le gouvernement a annoncé une baisse drastique de la production céréalière durant la saison agricole actuelle. Le pays s’attend à une production d’environ 800.000 tonnes, contre 2,3 millions de tonnes durant l’année dernière.
 
En Zambie, le Président Hakainde Hichilemaa déclaré les périodes de sécheresse prolongées comme une catastrophe nationale et une urgence dans le pays, notant que cette situation a des conséquences dévastatrices sur de nombreux secteurs critiques tels que l’agriculture, la disponibilité de l’eau et l’approvisionnement en énergie.

Le Malawi, petit pays d’Afrique australe, a récemment déclaré l’état de catastrophe en raison de la sécheresse qui frappe la région. Cette décision a été prise par le gouvernement malawite afin de mettre en place des mesures d’urgence pour aider les populations touchées par cette crise.

La sécheresse qui sévit actuellement au Malawi est la plus grave qu’ait connu le pays depuis des décennies. Les pluies se font rares et les cultures sont en train de se dessécher, ce qui impacte directement la sécurité alimentaire des habitants. Selon les estimations, près de 6 millions de personnes pourraient être touchées par cette crise.

Face à cette situation alarmante, le gouvernement malawite a mis en place un plan d’urgence pour venir en aide aux populations les plus vulnérables. Des distributions de nourriture et d’eau potable sont organisées dans les zones les plus touchées, tandis que des programmes de soutien aux agriculteurs sont mis en place pour les aider à faire face à la perte de leurs récoltes.

Cette déclaration d’état de catastrophe souligne l’urgence de la situation et la nécessité d’une mobilisation internationale pour venir en aide au Malawi. En effet, le pays a besoin d’une assistance financière et logistique pour faire face à cette crise humanitaire.

La communauté internationale a déjà commencé à répondre à l’appel du Malawi en apportant son soutien financier et en envoyant des ressources pour aider les populations affectées. Cependant, il est crucial que cet élan de solidarité se poursuive et que les efforts pour venir en aide au Malawi soient intensifiés.

La sécheresse qui frappe le Malawi est un rappel brutal des effets dévastateurs du changement climatique et de la vulnérabilité des populations les plus pauvres face à ces phénomènes. Il est urgent que des mesures soient prises pour atténuer les effets du changement climatique et aider les populations à s’adapter à ces nouvelles réalités.

En attendant, le Malawi continuera de lutter contre les effets de la sécheresse et de faire face à cette crise humanitaire avec courage et résilience. Il est essentiel que la communauté internationale reste mobilisée pour venir en aide au Malawi et soutenir les efforts du gouvernement malawite pour protéger ses citoyens les plus vulnérables.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières