Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

le mari de Rym Fikri, qui avait été porté disparu, a été retrouvé décédé. est Un ressortissant français a été arrêté

Une opération conjointe entre la police judiciaire de Casablanca et la Direction Générale de la Surveillance du Territoire a conduit à l’arrestation d’un ressortissant français d’origine marocaine, soupçonné d’être impliqué dans l’enlèvement, la séquestration et le meurtre du conjoint de la célèbre chanteuse Rym Fikri.

Arrestation du suspect dans l’affaire du meurtre du conjoint de Rym Fikri : Collaboration policière sans précédent !

Dans un effort collaboratif sans précédent entre le service régional de police judiciaire de Casablanca et les services de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire, un individu de nationalité française, d’origine marocaine, a été appréhendé le mercredi 14 février. Il est suspecté d’être lié au tragique enlèvement et meurtre du mari de la chanteuse Rym Fikri.

Les circonstances entourant l’enlèvement remontent au 8 février dernier, lorsque les autorités ont reçu l’alerte signalant la disparition de la victime, enlevée par des individus à bord d’un véhicule tout-terrain. Cette situation a déclenché une enquête immédiate sous la direction du parquet compétent.

Les enquêteurs ont rapidement identifié et arrêté le principal suspect, accusé d’avoir joué un rôle actif dans l’acte criminel, qui a abouti à la séquestration, l’enlèvement et finalement au meurtre du conjoint de Rym Fikri. Le crime aurait été commis à l’intérieur d’un conteneur situé dans la résidence de la victime, dans le quartier de Mansouria, à la périphérie de Mohammedia. Le corps aurait ensuite été abandonné dans un cours d’eau près de Rabat.

Rym Fikri : Enquête en cours Collaboration entre forces de l’ordre et protection civile pour élucider un crime tragique

Actuellement, des équipes spécialisées de la police scientifique et technique sont déployées sur les lieux du crime, tandis que d’autres mènent des recherches avec l’aide des éléments de la protection civile dans le cours d’eau suspecté d’avoir été choisi par le présumé meurtrier pour dissimuler le corps.

À ce stade de l’enquête, le principal suspect ainsi que cinq autres individus sont en garde à vue, tous soupçonnés d’être impliqués dans cette affaire. Cette action s’inscrit dans le cadre d’une enquête en cours sous la supervision du parquet compétent, visant à élucider les circonstances de ce crime, supposément motivé par des différends antérieurs entre la victime et le principal suspect.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières