Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Le taux de remplissage des barrages atteint 31,79%

est une balise HTML utilisée pour définir une section de contenu dans un document web. Dans le cas présent, cette balise contient un article en français qui traite du taux de remplissage des barrages au Maroc.

Selon l’article, le taux de remplissage global des barrages au Maroc s’élève à 31,79%. Cette augmentation par rapport au taux enregistré à fin janvier est attribuée aux précipitations importantes survenues en février et mars dans plusieurs régions du Royaume. Cependant, ce taux reste inférieur à celui de l’année précédente à la même période, qui s’élevait à 34,53%.

Certains barrages affichent des taux de remplissage particulièrement élevés, atteignant même les 100%. C’est le cas des barrages de Nakhla, Chefchaouen, Acharif Al Idrissi, Oued Za et Bouhouda. D’autres barrages présentent des taux de remplissage supérieurs à 50%, tels que Tanger-Med, Smir, Moulay El Hassan Ben Al Mahdi, Mechraa Hammadi, et Al Wahda.

Les grands barrages, avec une capacité de stockage dépassant les 500 millions de mètres cubes, affichent des taux de remplissage variés. Al Wahda, le plus grand barrage au Maroc, est rempli à 56,3%, tandis que Wed al Makhazin est à 92%. En revanche, d’autres comme Driss Premier, Sidi Mohamed Ben Abdellah, Al Massira, Ahmed Honssali et Bin El Ouidan ont des taux de remplissage plus faibles.

Le taux de remplissage des barrages est également analysé par bassins hydrographiques. Ainsi, le Loukkos affiche un taux de 58,96%, la Moulouya 20,88%, le Sebou 52,19%, et ainsi de suite pour les autres bassins.

En conclusion, cet article met en lumière la situation actuelle des barrages au Maroc et souligne l’importance des précipitations pour garantir un taux de remplissage adéquat. Cette information est cruciale pour la gestion des ressources en eau dans le pays et pour assurer un approvisionnement suffisant en eau pour les différents usages.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières