Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

L’Espagne démantèle un réseau acheminant de la drogue avec l’appui de la gendarmerie marocaine L’Espagne démantèle un réseau de trafic de drogue avec l’aide de la gendarmerie marocaine


Deux hélicoptères ainsi que près de 800 kg de haschich ont été saisis lors de l’opération, menée conjointement avec la gendarmerie royale marocaine, et neuf personnes ont été arrêtées dont « deux pilotes experts en vols nocturnes et à basse altitude », a détaillé dans un communiqué la Garde civile, une force de police à statut militaire.
 
Le matin du 15 janvier, les enquêteurs, qui étaient déjà sur la piste de ces trafiquants, ont repéré un hélicoptère qui quittait la région de Cadix, en Andalousie (extrême sud de l’Espagne), en volant très bas et sans lumière, en direction du Maroc, poursuit le communiqué.
 
La gendarmerie marocaine a ensuite détecté l’entrée de cet hélicoptère dans son espace aérien où il n’est resté que « quelques minutes », avant de retourner à Cadix.
 
C’est là qu’il a été intercepté à l’atterrissage dans une propriété située dans la localité de Chiclana de la Frontera, précise la Garde civile.
 
Les autorités ont trouvé à l’intérieur de l’engin 30 ballots qui contenaient au total 795 kilos de haschich et ont procédé à l’arrestation de cinq personnes.
 
Un des malfaiteurs, considéré comme « l’un des responsables les plus importants » du réseau, s’est tué dans un accident de voiture alors qu’il tentait de s’enfuir à toute vitesse, indique-t-on de même source.
 
Quatre autres personnes ont été ensuite interpellées à Utrera, non loin de Séville, la capitale de l’Andalousie, et un deuxième hélicoptère, en cours d’aménagement « pour pouvoir réaliser les « narco-vols », a été saisi, ajoute la garde civile.
 
Les deux engins avaient été achetés dans des pays d’Europe de l’Est et leurs sièges arrière avaient été retirés afin de laisser l’espace pour acheminer jusqu’à 900 kilos de haschich par voyage.
 
 

L’Espagne et le Maroc ont une nouvelle fois unis leurs forces pour lutter contre le trafic de drogue. En effet, les autorités espagnoles ont démantelé un important réseau de trafiquants de drogue, avec l’appui de la gendarmerie marocaine.

Ce réseau était spécialisé dans l’acheminement de drogue depuis le Maroc vers l’Espagne, principalement par voie maritime. Grâce à une vaste opération menée conjointement par les forces de l’ordre des deux pays, plusieurs membres de ce réseau ont été arrêtés et d’importantes quantités de drogue ont été saisies.

Cette collaboration entre l’Espagne et le Maroc est essentielle pour lutter contre le trafic de drogue, qui représente un véritable fléau pour les deux pays. En effet, le Maroc est l’un des plus importants producteurs de cannabis au monde, et l’Espagne constitue l’une des principales voies d’entrée de la drogue en Europe.

C’est pourquoi la coopération entre les deux pays en matière de lutte contre le trafic de drogue est cruciale. Les échanges d’informations et les opérations conjointes permettent de démanteler des réseaux de trafiquants et de saisir d’importantes quantités de drogue, contribuant ainsi à la sécurité et à la santé des citoyens des deux pays.

Cette nouvelle opération démontre une fois de plus l’efficacité de la collaboration entre l’Espagne et le Maroc dans la lutte contre le trafic de drogue. Grâce à cette coopération renforcée, les deux pays peuvent travailler main dans la main pour lutter contre ce fléau et protéger leurs citoyens.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières