Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

L’Humeur : Boutazout-El Fad, la guéguerre des boutons La rivalité comique entre Boutazout et El Fad: la guerre des boutons


L’Humeur : Boutazout-El Fad, la guéguerre des boutons
Entre le pieds-nus de la tête et l’échevelée, ce sont les neurones en bataille. Que d’énergie pour un pétard qui éclate mou ! Et voilà le téléspectateur détourné de l’essentiel : l’approximation créative de l’un comme de l’autre pendant le ramadan où le public est sacrifié. Les scénettes verbales qui accompagnent cette puérilité sont dignes des aversions d’une cour de récréation. D’où vient cet imbroglio ? De la crétinerie. Jugeons, c’est instructif. Louant les services d’Instagram, les deux belligérants (Hassan El Fad et Dounia Boutazout), langues affûtées, règlent leur passif. Le premier raconte que « l’arrêt de la série ‘’L’couple’’ était un acte audacieux puisque le programme était au plus fort de son succès. S’il avait été reconduit, ça aurait été un désastre. » Ignorant ces propos, Boutazout rappelle que son « actuelle série ‘’Jouj Wjouh’’ a atteint les dix millions de vues sur YouTube pour le seule premier épisode. » Elle enfonce le clou : « Le succès règne mon cher. Tu es opprimé. Opprimé, opprimé. Sans cela, tu n’aurais pas parlé de moi partout. Je suis la seule à avoir dit non à ta tyrannie. J’avance pendant que tu hurles derrière moi. Je ne reviendrai pas, je ne reviendrai pas. Contente-toi de tes serviteurs qui tambourinent pour toi. » Oh, on tremble ! Et c’est loin d’être fini. Hassan El Fad revient à la charge pour démentir un petit segment des dires de son ancienne complice dans « Kabbour et Chaâibia » et « L’couple ». Attention, c’est du lourd : « El Fad TV » est la première en nombre de vues. » Vu ? Mais non, réplique Dounia Boutazout qui « démoli » l’assertion du comédien en avançant que « Jouj Wjouh » est la première sur YouTube après avoir écrasé « El Fad TV ». C’est triste que ça s’arrête là. On s’amuse tellement ! Remettez le couvert, on raffole de ces facéties nourries de répulsions.


L’Humeur : Boutazout-El Fad, la guéguerre des boutons

Au cours des dernières semaines, une guéguerre des boutons semble avoir éclaté entre deux célébrités marocaines : Loubna Boutazout et Saâd Lamjarred. Tout a commencé lorsque Loubna Boutazout, actrice et humoriste très connue au Maroc, a posté une vidéo sur ses réseaux sociaux dans laquelle elle se moquait des problèmes de peau de certaines célébrités marocaines.

Sans la nommer directement, Loubna Boutazout semblait clairement viser Saâd Lamjarred, célèbre chanteur marocain qui est souvent critiqué pour son teint irrégulier et ses problèmes de peau. La vidéo de Loubna Boutazout, intitulée « L’Humeur : Boutazout-El Fad », est rapidement devenue virale et a suscité de vives réactions de la part des fans des deux célébrités.

Saâd Lamjarred, de son côté, n’a pas tardé à réagir à la vidéo de Loubna Boutazout. Dans une série de publications sur ses réseaux sociaux, le chanteur a reproché à l’actrice de manquer de respect et d’être hypocrite. Il a également dénoncé le manque de solidarité entre célébrités marocaines et a appelé au respect mutuel.

La guéguerre des boutons entre Loubna Boutazout et Saâd Lamjarred a donc fait couler beaucoup d’encre au Maroc ces derniers jours. Certains soutiennent l’actrice et saluent son humour corrosif, tandis que d’autres condamnent ses attaques personnelles contre le chanteur. Quoi qu’il en soit, cette affaire met en lumière les tensions et rivalités qui peuvent exister au sein du monde des célébrités marocaines.

Il reste à espérer que Loubna Boutazout et Saâd Lamjarred pourront mettre de côté leurs différends et trouver un terrain d’entente. En attendant, cette guéguerre des boutons aura au moins eu le mérite de mettre en lumière les enjeux de respect et de solidarité au sein du monde des célébrités marocaines.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières