Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Optimisation et renforcement du programme des cultures de printemps dans la région Rabat-Salé-Kénitra

La Direction régionale de l’agriculture (DRA) de la région de Rabat-Salé-Kénitra a annoncé un ajustement et un renforcement du programme des cultures de printemps, avec des projections de superficies importantes pour diverses cultures. Selon un communiqué officiel, les objectifs prévus pour cette saison incluent 1.600 hectares pour les céréales de printemps, 19.580 hectares pour les légumineuses alimentaires, 19.300 hectares pour les cultures fourragères, 22.250 hectares pour les cultures oléagineuses et 11.000 hectares pour le maraîchage de printemps, notamment l’oignon, la tomate, la courge et la courgette.

Dans la zone fertile du Gharb, un effort particulier est déployé pour cultiver des légumes printaniers sur une superficie de 11.000 hectares. Ces cultures maraîchères visent à répondre aux besoins locaux en produits frais et contribuent à l’approvisionnement du marché national pendant la période estivale, offrant ainsi des avantages aussi bien aux agriculteurs qu’aux consommateurs.

Malgré les défis initiaux liés au retard des pluies en début de saison, les agriculteurs de la région ont réussi à mener à bien les programmes des cultures d’automne et d’hiver grâce à leur travail acharné, soutenus par l’appui et l’accompagnement des services du département de l’agriculture. Les précipitations importantes en mars ont apporté un soulagement bienvenu, ouvrant des perspectives favorables pour les cultures printanières, le couvert végétal des parcours et le remplissage des barrages.

Le programme des cultures de printemps au niveau de la région prévoit une superficie dépassant les 73.700 hectares, avec un intérêt particulier pour des cultures comme le maïs, le pois chiche, le tournesol et le haricot sec. Les conditions météorologiques actuelles favorables laissent entrevoir une saison à venir prometteuse pour les agriculteurs de la région.

Cette campagne agricole démontre l’engagement et la résilience des agriculteurs de Rabat-Salé-Kénitra face aux défis climatiques et économiques. Les précipitations bénéfiques ont également amélioré l’état des cultures fourragères, favorisant ainsi une bonne performance de production du lait et des viandes rouges.

En ce qui concerne l’état sanitaire du bétail, les campagnes de vaccination ont été significatives, avec des chiffres élevés de têtes de bovins, d’ovins et de caprins vaccinés contre la fièvre aphteuse, ainsi que des doses distribuées pour protéger les ruches contre la Varroise. Cette attention portée à la santé animale garantit des conditions optimales pour une production agricole de qualité dans la région.

En conclusion, la région de Rabat-Salé-Kénitra se prépare activement pour une saison agricole printanière prometteuse, grâce à l’engagement et à l’effort conjoint des agriculteurs et des services agricoles locaux.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières