Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Plus de 1.000 entreprises créées en novembre et décembre derniers Plus de 1 000 entreprises ont été créées en novembre et décembre derniers


Ces unités de production concernent les personnes morales avec 666 entreprises et les personnes physiques avec 377 autres, précise l’OMPIC.
 
La répartition des entreprises par province fait ressortir la prédominance de la ville de Fès avec 488 unités, suivie de Meknès avec 324 unités, de Sefrou (66), de Taza (63), de Taounate (47), d’Ifrane (32) et de Boulemane (23).
 
S’agissant de la répartition par activité économique, le secteur du commerce s’est taillé la part du lion avec 35,05pc, suivi du BTP et activités Immobilières (18,48pc), services divers (17,05pc), Transports (8,72pc), les Industriels (7,45 pc), Hôtels et Restaurants (7,06 pc), agriculture et pêche (2,62 pc), des activités financières (2,30 pc) et du secteur des TIC (1,27pc).
 
Par forme juridique, la même source souligne que 57,8 pc des entreprises créées sont des sociétés à responsabilité limitée à associé unique (SARL-AU), suivies des SARL (41,9 pc) et des sociétés anonymes (SA) avec 0,3 pc.

Le secteur entrepreneurial français semble être en plein essor, avec plus de 1 000 entreprises créées au cours des mois de novembre et décembre derniers. Selon les données récemment publiées par l’INSEE, cette période a été marquée par une augmentation significative du nombre de nouvelles entreprises, ce qui montre une dynamique positive dans le paysage économique français.

Cette tendance à la création d’entreprises peut être perçue comme un signe de confiance des entrepreneurs dans l’économie française, malgré les défis rencontrés en raison de la pandémie de COVID-19. En effet, de nombreux secteurs ont été affectés par la crise sanitaire, mais cela n’a pas empêché de nombreux entrepreneurs de se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise.

Certaines régions ont été particulièrement dynamiques en termes de création d’entreprises, notamment l’Ile-de-France, les Hauts-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes. Ces régions ont enregistré une forte croissance du nombre d’entreprises créées, ce qui montre un fort dynamisme entrepreneurial dans ces régions.

Les secteurs qui ont été les plus dynamiques en termes de création d’entreprises sont le commerce, les services aux entreprises et la construction. Ces secteurs ont été particulièrement impactés par la crise sanitaire, mais cela n’a pas empêché les entrepreneurs de se lancer dans ces domaines d’activité.

Il est à noter que la création d’entreprises est un moteur important de l’économie française, créant de l’emploi et de la richesse. C’est pourquoi il est encourageant de voir une telle dynamique dans le secteur entrepreneurial français, malgré les défis actuels.

En conclusion, la création de plus de 1 000 entreprises au cours des mois de novembre et décembre derniers est une bonne nouvelle pour l’économie française. Cela montre que les entrepreneurs français ont confiance en l’avenir et sont prêts à relever les défis pour faire avancer leurs projets. Espérons que cette tendance se poursuivra dans les mois à venir, afin de stimuler davantage la croissance économique du pays.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières