Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Une délégation parlementaire marocaine participe à Midrand à la Session extraordinaire de la sixième Législature du Parlement panafricain Une délégation parlementaire marocaine prend part à la Session extraordinaire de la sixième Législature du Parlement panafricain à Midrand.


La Session extraordinaire sera dédiée au renouvellement de la formation du Bureau du Parlement panafricain à travers l’élection d’un nouveau Président et des premier et quatrième Vice-Présidents, conformément à la décision émanant de la 44ᵉ réunion du Conseil exécutif de l’Union africaine, tenue en février dernier à Addis-Abeba, qui prévoit pourvoir les postes vacants au sein du Bureau du Parlement panafricain, et ce, afin que cette organisation continentale reprenne son action et contribue activement à porter la voix des peuples africains, à défendre leurs intérêts vitaux et à mettre en œuvre les programmes et politiques de l’Union africaine, indique un communiqué de la Chambre des Représentants. Par ailleurs, le Conseil exécutif a chargé la Commission de l’Union africaine de superviser ces élections partielles afin de s’assurer qu’elles se déroulent dans un climat de transparence et d’équité.
 
Et de noter que le Parlement panafricain regroupe les parlementaires des États membres de l’Union africaine. Le Parlement panafricain a été créé en vertu de l’article 5 de l’Acte constitutif de l’UA et a officiellement entamé ses travaux le 18 mars 2004.
 
Le mandat du PAP consiste à assurer la pleine participation des peuples africains au développement du son intégration économique. L’institution jouit actuellement d’un statut consultatif et contrôle le budget de l’Union africaine.
 
Chaque État membre du Parlement panafricain est représenté par cinq parlementaires de la majorité et de l’opposition, dont au moins une femme, élus ou désignés par leurs parlements ou assemblées nationales.
 
La délégation parlementaire marocaine comprend du côté de la Chambre des Représentants les député(e)s Leila Dahi (Groupe du Rassemblement national des indépendants), Khadija Arouhal (Groupe du progrès et du socialisme) et Abdessamad Haiker (Groupement Justice et Développement), et du côté de la Chambre des Conseillers, Youssef Eid (Groupe socialiste – opposition Ittihadi) et Hanae Belkheir (Groupe de l’Union générale des travailleurs du Maroc).

Une délégation parlementaire marocaine participe à Midrand à la Session extraordinaire de la sixième Législature du Parlement panafricain

Une délégation parlementaire marocaine a participé à la Session extraordinaire de la sixième Législature du Parlement panafricain qui s’est déroulée à Midrand, en Afrique du Sud. Cette délégation, composée de membres de la Chambre des représentants et de la Chambre des conseillers du Maroc, a pris part à cet événement majeur qui réunit les parlementaires africains pour discuter des questions politiques, sociales et économiques importantes pour le continent.

Lors de cette Session extraordinaire, les parlementaires marocains ont eu l’occasion de participer à des débats et des discussions sur des sujets tels que la paix et la sécurité en Afrique, le développement économique et social, ainsi que la coopération internationale. Ils ont également eu l’opportunité de partager leurs points de vue et leurs expériences avec leurs homologues africains, afin de trouver des solutions aux défis auxquels le continent est confronté.

La participation de la délégation parlementaire marocaine à cette Session extraordinaire du Parlement panafricain témoigne de l’engagement du Maroc en faveur de l’intégration africaine et de la coopération régionale. En tant que membre actif de l’Union africaine, le Maroc s’efforce de contribuer au développement et au renforcement de la solidarité entre les pays du continent, en mettant en avant ses valeurs de paix, de stabilité et de progrès.

Au cours de cette Session extraordinaire, les parlementaires marocains ont pu échanger avec leurs collègues africains sur les moyens de renforcer la coopération parlementaire et de promouvoir le dialogue entre les pays africains. Ils ont également pu mettre en avant les initiatives et les projets du Maroc en matière de développement durable, d’éducation, de santé et de culture, qui contribuent à la construction d’une Afrique forte et prospère.

En conclusion, la participation de la délégation parlementaire marocaine à la Session extraordinaire de la sixième Législature du Parlement panafricain constitue une étape importante dans le renforcement des liens entre le Maroc et les pays africains. Cet événement a permis aux parlementaires marocains de jouer un rôle actif dans la promotion de la coopération et de la solidarité en Afrique, et de contribuer à la construction d’un avenir meilleur pour tous les peuples du continent.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières