Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Chine: IDE, nouvelle Route de la Soie, éducation…bilan d’une coopération win-win China: IDE, the New Silk Road, Education… Assessing a Win-Win Cooperation


Dans un monde où la coopération internationale et les échanges entre nations revêtent une importance croissante, les relations sino-marocaines se distinguent par leur dynamisme et leur richesse. Sous le regard attentif de l’ambassadeur de Chine à Rabat, ces relations évoluent vers de nouveaux horizons, où le commerce, l’éducation et la culture jouent un rôle central.

Les deux nations ont établi une collaboration fructueuse dans divers domaines, comme cela a été mis en lumière lors d’une table ronde organisée par l’Institut des sciences politiques, juridiques et sociales (ISPJS) de l’Université Mundiapolis, axée sur le thème « Les relations sino-marocaines dans la nouvelle ère ». À cette occasion, le diplomate chinois a souligné une évolution remarquable dans les échanges commerciaux entre les deux pays. Il a noté une croissance exponentielle de ces échanges au cours des dernières années, atteignant un volume dépassant les 7 milliards de dollars.

Cette augmentation témoigne de l’importance croissante de la Chine en tant que partenaire commercial stratégique pour le Maroc.

Mettant l’accent sur les investissements chinois au Maroc, l’ambassadeur a mis en avant le fait que : « Ces investissements ont également marqué un développement notable, principalement dans les secteurs clés tels que l’industrie, le transport, les énergies renouvelables et l’immobilier », relevant que cette dynamique économique reflète l’intérêt grandissant porté par les acteurs économiques chinois à l’endroit du Royaume.

Par ailleurs, l’ambassadeur chinois a appelé les entreprises chinoises à accroître leurs investissements dans les secteurs de développement prioritaires au Maroc, notamment les énergies renouvelables et l’industrie automobile.
 
Un pont entre l’académique et le professionnel
 
Cette conférence s’est ainsi focalisée sur le côté pratique, offrant aux étudiants l’opportunité de rencontrer des professionnels et des cadres politiques, et de s’immerger dans une expérience sur le terrain afin de passer du théorique à la pratique, et de se rapprocher des coulisses du monde politique à travers ces rencontres. Cela permet de créer un lien entre l’académique et le professionnel.

Approché par « L’Opinion », le doyen de l’ISPJS Ali Lahrichi a expliqué l’importance de cette manifestation. Il a déclaré : « La conférence animée par Son Excellence l’Ambassadeur de Chine au Maroc s’inscrit dans le cadre de la formation académique de nos étudiants à l’ISPJS. La table ronde, abordant diverses thématiques, a ouvert un dialogue essentiel dans le milieu académique. Ces rencontres permettent à nos étudiants d’acquérir des connaissances complémentaires en matière diplomatique, juridique et politique ».

Il a ajouté : « Aujourd’hui, nous avons eu l’honneur de recevoir Monsieur l’Ambassadeur, qui nous a offert une conférence d’une importance inestimable sur le thème des relations sino-marocaines dans cette nouvelle ère marquée par la globalisation et le multilatéralisme. Il a souligné l’ouverture de la Chine sur les plans économique, culturel et éducatif, ainsi que l’engagement du Maroc dans un multilatéralisme qui favorise des partenariats équitables et bénéfiques pour les deux pays ».

Le doyen a également fait savoir que cette occasion offrait une excellente opportunité aux étudiants d’en apprendre davantage sur les relations internationales et d’entendre la perspective d’un professionnel tel que l’Ambassadeur. Il a insisté sur l’importance de combiner les enseignements théoriques avec une expérience pratique sur le terrain, pour ainsi offrir une formation complète aux étudiants.

Dans le même sillage, il a indiqué que : « Les relations diplomatiques entre les deux États empruntent un itinéraire harmonieux au 20ème siècle et à l’aube du 21ème siècle, avec une Chine ouverte au monde et engagée dans la mondialisation économique et culturelle, et un Maroc qui s’inscrit dans une marche de développement et de progrès, confortée par la stabilité politique qui le distingue de ses voisins ».

Selon Lahrichi, ces relations sont caractérisées par la stabilité, l’entente mutuelle, la solidarité et la coopération permanente depuis l’ouverture de l’ambassade de Chine à Rabat en novembre 1958 et la représentation diplomatique du Maroc à Pékin en 1960.

Le Maroc et la Chine collaborent ainsi étroitement pour renforcer leur amitié et leur partenariat, matérialisant leur engagement à travers plusieurs accords de coopération couvrant divers domaines tels que l’économie, la technique, le développement social, l’emploi, la formation professionnelle, l’environnement, la santé et le tourisme.

La Chine, leader mondial en devenir, a su développer de nombreuses coopérations win-win à l’échelle internationale, que ce soit dans le domaine de l’éducation, des technologies de l’information ou des infrastructures.

L’IDE (Investissement Direct Étranger) chinois a connu une croissance exponentielle ces dernières années. En effet, de plus en plus de multinationales chinoises investissent à l’étranger, notamment dans les secteurs de la tech, de la santé ou de l’énergie. Ces investissements créent des emplois locaux, favorisent les transferts de technologie et contribuent au développement économique des pays partenaires.

La nouvelle Route de la Soie, ou Belt and Road Initiative, est un projet phare de la Chine visant à renforcer les liens entre l’Asie et l’Europe à travers la construction d’infrastructures de transport, d’énergie et de communication. Cette initiative permet de dynamiser les échanges commerciaux, de stimuler la croissance économique et de renforcer les relations diplomatiques entre la Chine et les pays participant à ce projet.

En matière d’éducation, la Chine est devenue une destination de choix pour de nombreux étudiants étrangers souhaitant bénéficier d’une formation de qualité à moindre coût. Les universités chinoises proposent des programmes variés, adaptés aux besoins des étudiants internationaux, et offrent de nombreuses bourses d’études pour les étudiants méritants. De plus, la Chine a conclu de nombreux accords de coopération avec des institutions académiques étrangères, favorisant ainsi les échanges d’étudiants et de chercheurs.

En conclusion, la coopération entre la Chine et les pays étrangers est un véritable levier de croissance économique et de développement global. Grâce à des initiatives telles que l’IDE, la nouvelle Route de la Soie ou encore les partenariats universitaires, la Chine s’affirme comme un acteur incontournable sur la scène internationale, et contribue à bâtir un monde plus prospère et plus harmonieux.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières