Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Comment la menthe est devenue l’une des plantes les plus populaires au Maroc ? [INTÉGRAL] Comment la menthe est-elle devenue l’une des plantes les plus populaires au Maroc ? [INTÉGRAL]


C’est une plante qui nous accompagne depuis la nuit des temps. Elle orne nos théières et parfume les successions de verres dorés que les Marocains enchaînent à volonté, et en toute occasion. Si notre pays est connu pour l’importance du thé sur ses tables et dans ses cérémonies, le mélange thé-menthe s’est naturellement fait à l’époque des premières introductions de thé vert venu de Chine et du lointain Orient. Nos ancêtres avaient alors spontanément allié au nouveau breuvage la menthe qu’ils consommaient déjà en infusion. Depuis, alors que le thé vert a toujours dû être importé, la culture de la menthe n’a pas cessé de se développer et de prendre de l’ampleur. Les botanistes s’accordent à dire que les espèces de menthe « sont originaires des régions tempérées et subtropicales » sans pour autant mettre le doigt sur un seul berceau originel de cette plante aromatique et médicinale. Sous nos cieux, sa culture ancestrale a toutefois permis à une multitude de variétés distinctes de naître et de prospérer.
 

Des menthes et des saveurs
 

Quelque part dans les méandres de la médina de Rabat, un bonhomme d’âge respectable occupe l’angle d’une ruelle, derrière un étalage luxuriant de menthes parfumées. « C’est un des marchands les plus connus de la zone lorsqu’il s’agit de trouver une menthe bien fraîche. On peut trouver chez lui plusieurs mélanges et variétés de plantes provenant de diverses régions du pays », affirme une des clientes qui attendent d’être servie par le sexagénaire. «Abdi», «Ziani», «Meknassi», «Lbrouj», «Doukkali», «Tamaris», «Tiznit»… Les variétés de menthe produites au Maroc sont diverses et plusieurs d’entre elles sont étalées dans l’achalandage rustique du marchand en blouse bleue. « En hivers, à cause de l’habituelle baisse de disponibilité de la menthe, beaucoup se tournent vers l’absinthe (Chiba en Darija, NDLR). Les goûts ne se discutent pas, mais pour ma part, je préfère la menthe et je fais l’effort qu’il faut pour en trouver même quand l’absinthe est de mise », confie notre interlocutrice avec le sourire.

 

Des menthes et des couleurs

Au cœur des Lyalis (40 nuits les plus froides de l’année, NDLR), l’étalage qui s’offre à notre regard ne reflète pourtant aucune espèce de pénurie de menthe. Les couleurs des variétés oscillent dans le spectre colorimétrique du vert. Les odeurs, textures et saveurs qu’elles produisent semblent tout aussi nuancées. « Etant originaire du Nord du Maroc, la menthe revêt une importance particulière pour moi, puisque nous avons pour habitude dans notre région d’en mettre directement dans les verres. Parfois, je préfère même boire une infusion de menthe sans ajouter de thé vert », nous confie un autre client qui patiente dans la queue, ajoutant qu’il peut s’accommoder en temps normal de la menthe disponible dans les commerces de proximité, mais que durant le Ramadan, il préfère se déplacer régulièrement à la médina pour s’approvisionner en menthe de haute qualité. « C’est normal, car ce qui est aussi sacré que le Ramadan, c’est bien le verre de thé que l’on prend à la fin du Ftour », fait remarquer le jeune homme.
 

Prix à la hausse
 

Après avoir fini de servir ses clients, nous avons enfin toute l’attention du vénérable marchand. « Je vends de la menthe depuis plus de 30 ans et j’ai des clients qui viennent de toute la région parce qu’ils sont certains d’avoir un produit de qualité », tient d’emblée à préciser notre interlocuteur qui évoque tout de même des « temps difficiles ». « Ce n’est pas toujours facile », lance-t-il après un soupir las. « Les prix augmentent, surtout ceux des menthes de qualité que je sélectionne avec soin. Les frais de transport ont également augmenté. Or, mes clients sont habitués à venir chez moi parce qu’ils sont certains de trouver des produits d’excellente qualité gustative et sanitaire, mais ils viennent aussi parce qu’ils sont aussi habitués à des bouquets généreux pour des prix très raisonnables », déplore le sexagénaire qui n’arrive manifestement plus à maintenir l’équation sans rogner sa marge de bénéfice. Il trouvera certainement une solution pour peu qu’il y réfléchisse en prenant un bon thé à la menthe.
 

La menthe est sans aucun doute l’une des plantes les plus populaires au Maroc. Elle est présente dans de nombreux plats traditionnels marocains tels que le thé à la menthe, le tajine, les salades ou les desserts. Mais comment cette plante est-elle devenue aussi incontournable dans la cuisine marocaine ?

Tout d’abord, la menthe est une plante qui pousse facilement dans le climat méditerranéen du Maroc. Elle se développe rapidement et regorge de bienfaits pour la santé. Elle est riche en antioxydants, en vitamines et en minéraux, ce qui en fait un ingrédient favori dans la cuisine marocaine où l’on accorde une grande importance à une alimentation saine et équilibrée.

Ensuite, la menthe est une plante aromatique qui apporte fraîcheur et saveur aux plats. Son goût caractéristique et rafraîchissant se marie parfaitement avec les épices et les ingrédients typiques de la cuisine marocaine. Elle est souvent utilisée pour parfumer les plats à base de viande, de légumes ou de poissons, apportant une touche de fraîcheur et de légèreté très appréciée des Marocains.

Par ailleurs, la menthe occupe une place particulière dans la culture marocaine. Elle est traditionnellement utilisée pour préparer le célèbre thé à la menthe, une boisson incontournable lors des occasions festives ou pour accueillir les invités. La préparation du thé à la menthe est un véritable rituel au Maroc, symbolisant l’hospitalité et la convivialité marocaine.

Enfin, la menthe est également très appréciée pour ses vertus médicinales. Elle est connue pour ses propriétés digestives, antispasmodiques et rafraîchissantes. De nombreux Marocains consomment de la menthe sous forme d’infusion pour soulager les maux de ventre, les problèmes digestifs ou tout simplement pour se rafraîchir lors des journées chaudes.

En conclusion, la menthe est devenue l’une des plantes les plus populaires au Maroc grâce à ses multiples bienfaits pour la santé, sa saveur inimitable, son importance dans la culture marocaine et ses propriétés médicinales. Elle est aujourd’hui indissociable de la cuisine marocaine et fait partie intégrante du patrimoine culinaire marocain.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières