Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Étude : Les 2/3 des professionnels de l’audiovisuel marocain ne sont toujours pas prêts face au déferlement de l’IA


67% des professionnels des secteurs audiovisuel, publicitaire et numérique considèrent comme “faible” la préparation au déferlement de l’intelligence artificielle des secteurs de l’audiovisuel et du numérique marocains, selon une étude qui vient d’être publiée par le groupe de travail “Régulation et médias numériques”, présidé par Narjis Rerhaye, membre du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle.

L’étude intitulée “Intelligence artificielle et production audiovisuelle et numérique au Maroc – Les effets d’un bouleversement technologique” révèle également qu’un peu plus du tiers des interrogés (33%) estiment pour leur part que cette préparation est “inexistante”, indique un communiqué du groupe de travail.

“Où en sommes-nous au Maroc et comment se prépare-t-on au déferlement de l’IA dans les domaines audiovisuel, publicitaire et numérique ? C’est la question nodale à laquelle l’étude tente d’apporter réponses et pistes de réflexion, souligne le communiqué.

Pour ce faire, précise-t-on, le groupe a réalisé une enquête, première du genre au Maroc, auprès des professionnels des secteurs audiovisuel, numérique et publicitaire (producteurs audiovisuels, réalisateurs, créateurs de contenus numériques, publicitaires) et des experts en IA, chercheurs et professeurs en audiovisuel et numérique.

Grâce à cette enquête, une base d’analyse de l’impact de l’utilisation de l’intelligence artificielle dans les contenus audiovisuels et numériques a été établie, permettant d’évaluer le degré de préparation à l’utilisation des outils de l’IA des professionnels de l’audiovisuel, du numérique et de la publicité et enfin d’apporter des pistes de réponses à la question des règles à adopter, sachant que 64% des répondants affirment que leurs équipes et collaborateurs ne sont pas formés dans le cadre de l’utilisation des outils de l’intelligence artificielle.

L’étude passe en revue les usages de cet outil dans les productions audiovisuelles et numériques. L’impact de l’IA dans la création de contenus audiovisuels est identifié. Une réglementation de l’IA générative est également énoncée pour accompagner une innovation responsable. L’étude dresse un constat : “une boussole éthique pour guider le développement de l’intelligence artificielle est aussi urgente qu’essentielle”.

“Les réponses recueillies auprès des professionnels des secteurs audiovisuel, publicitaire et numérique ainsi que des experts IA ont permis de documenter l’étude et d’élaborer des recommandations en vue d’une utilisation de l’Intelligence artificielle sans préjudice”, indique Mme Rerhaye, citée par le communiqué.

L’étude “Intelligence artificielle et production audiovisuelle et numérique au Maroc” est disponible sur le site de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (haca.ma).

Le groupe de travail “Régulation et médias numériques” avait publié deux guides : “Être connecté en toute sécurité : pour un usage averti du numérique par les jeunes publics” en 2021 et “Le guide de la lutte contre la désinformation : références, pratiques et outils” en 2022.

 

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières