Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Fortement participé à la grève nationale

La participation massive des médecins internes et résidents à la grève nationale

La grève nationale des médecins internes et résidents au Maroc a connu une participation massive avec un taux estimé à 97%. C’est ce qu’a expliqué Anas Alami Idrissi, Vice-coordinateur de la Commission nationale et Médecin interne au CHU Mohammed VI de Marrakech. Malgré cette forte mobilisation, la commission n’a toujours pas reçu d’invitation de la part du ministère de tutelle pour ouvrir un dialogue.

Il est important de noter que cette grève n’a pas affecté les services d’urgence, démontrant ainsi la volonté des grévistes de ne pas compromettre la prise en charge des patients nécessitant des soins immédiats.

Les médecins internes et résidents ont décidé de passer à l’action pour attirer l’attention des ministères de tutelle, à savoir le ministère de la Santé et de la Protection sociale et celui de l’Enseignement supérieur. Leur objectif est de les contraindre à ouvrir un dialogue et à les associer aux réformes en cours, notamment celle relative à la loi 8.22 portant création des groupements sanitaires territoriaux et la réforme du troisième cycle des études médicales.

La Commission nationale, qui représente cette catégorie de professionnels de la santé, a exprimé sa frustration face au manque de réponse à ses appels au dialogue. C’est pourquoi les médecins internes et résidents ont décidé de hausser le ton et de se mettre en grève pour la deuxième fois cette année, après une première mobilisation le 13 mars.

Il est crucial que les autorités prennent en considération les revendications légitimes des médecins internes et résidents afin d’assurer une collaboration efficace et constructrice dans le domaine de la santé. La santé des citoyens dépend en grande partie de la qualité de travail et de formation de ces professionnels de la santé, et il est donc primordial de répondre à leurs demandes et de favoriser un dialogue ouvert et inclusif.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières