Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Hausse de 32% des crimes et délits racistes en 2023 32% Increase in Racial Crimes and Offenses in 2023


Les crimes et délits à caractère raciste, xénophobe ou antireligieux ont grimpé de 32% en France en 2023 par rapport à l’année 2022, a annoncé le ministère français de l’Intérieur, dans un rapport publié ce mercredi.

« En 2023, les services de police et de gendarmerie nationales ont enregistré près de 15.000 infractions à caractère raciste, xénophobe ou antireligieux sur l’ensemble du territoire français : 8.500 crimes ou délits et 6.400 contraventions (…) Si les contraventions ‘à caractère raciste’ n’ont augmenté que de 4% entre 2022 et 2023, la progression des crimes et délits enregistrés est beaucoup plus forte (+32%), avec une nette accélération en fin d’année », relève le rapport consulté par Anadolu.

Le rapport précise que « comme les années précédentes, la majorité de ces crimes et délits comme de ces contraventions, enregistrés par les forces de sécurité, sont des injures, provocations ou diffamations (61% des délits et la quasi-totalité des contraventions) ».

Pour les victimes, « il s’agit essentiellement de personnes physiques, parmi lesquelles les hommes, les personnes âgées de 25 à 54 ans et les étrangers ressortissants d’un pays d’Afrique sont surreprésentés ».

Le rapport souligne aussi que  « la part de personnes de nationalités étrangères atteint 16% parmi les victimes de crimes et délits ‘à caractère raciste’ enregistrées par les services de sécurité en 2023. Les personnes étrangères ressortissantes d’un pays d’Afrique sont les plus concernées : elles représentent à elles seules 11% des victimes de crimes ou délits à caractère raciste ».

D’après l’enquête Vécu et ressenti en matière de sécurité (VRS), « seulement 4% des victimes d’atteintes ‘à caractère raciste’ ont porté plainte », conclut le rapport.

En 2023, on observe une hausse inquiétante de 32% des crimes et délits racistes en France. Selon les dernières statistiques publiées par le ministère de l’Intérieur, le nombre de plaintes déposées pour des infractions à caractère raciste a fortement augmenté par rapport à l’année précédente.

Cette augmentation témoigne d’une montée de la haine et de la discrimination envers certaines communautés en France. Les actes racistes prennent différentes formes, allant des injures et des agressions verbales aux actes de violence physique. Les victimes de ces actes se retrouvent souvent isolées et traumatisées, tandis que les coupables restent impunis dans de nombreux cas.

Face à cette situation alarmante, il est primordial que les autorités prennent des mesures drastiques pour lutter contre le racisme sous toutes ses formes. La sensibilisation, l’éducation et la formation des forces de l’ordre sont des étapes cruciales pour prévenir et combattre ces actes odieux.

Il est également essentiel que la société dans son ensemble condamne fermement le racisme et défende les valeurs de tolérance, de respect et de diversité. Il est nécessaire de créer un climat de solidarité et de fraternité pour contrer les discours de haine et de division qui gangrènent notre société.

En fin de compte, la lutte contre le racisme est l’affaire de tous. Chacun d’entre nous a un rôle à jouer pour construire une société plus juste, inclusive et solidaire. Il est temps de se mobiliser ensemble pour mettre un terme à cette montée inquiétante de crimes et délits racistes en France.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières