Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Hayar présente les principaux points de son plan pour l’égalité de 2023 à 2026.

Sous la présidence de Aziz Akhannouch, Chef du gouvernement, la deuxième réunion de la Commission nationale pour l’égalité des genres et l’autonomisation de la femme s’est déroulée, lundi 25 mars, à Rabat. Ce rendez-vous a été marqué par la présentation et l’examen du plan gouvernemental pour l’égalité 2023-2026, intitulé « Le Maroc du leadership, de la prospérité et des valeurs ».

Au cours de cette rencontre, la ministre de la Solidarité, de l’Insertion Sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, a exposé les grandes lignes du plan gouvernemental pour l’égalité 2023-2026. Ce plan repose sur trois axes stratégiques majeurs : l’autonomisation et le leadership des femmes, la protection sociale et la prospérité économique, ainsi que la défense des droits et des valeurs fondamentales.

De plus, il intègre un système de gouvernance et de suivi pour assurer sa mise en œuvre efficace. Ce plan quadriennal comprend un total de 288 mesures, réparties de manière à garantir une action cohérente et concertée sur le long terme.

L’élaboration du plan gouvernemental pour l’égalité 2023-2026 s’est déroulée selon une approche participative, avec la tenue de cinq rencontres de consultation impliquant les ministères et les institutions nationales, ainsi que cinq autres réunions avec les associations des collectivités territoriales, la société civile et le secteur privé.

La réunion de la Commission nationale pour l’égalité des genres et l’autonomisation de la femme a bénéficié ainsi de la participation active des membres du gouvernement, des représentants des institutions nationales, des présidents des associations des Conseils des régions. Il s’agit aussi des Conseils des Préfectures et Provinces, des Conseils communaux, ainsi que du représentant de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc et des représentants des associations de la société civile membres du comité.

Le ministère de la Solidarité, de l’Insertion Sociale et de la Famille a récemment présenté un bilan éloquent de ses actions visant à promouvoir l’égalité et l’autonomisation des femmes pour la période 2021-2023. Parmi les réalisations notables, figurent plus de 84.000 femmes issues de toutes les régions, lesquelles sont actuellement inscrites au Programme « Gisr pour l’autonomisation et le leadership », lancé en 2023 avec un budget initial de 160 millions de dirhams. A cela s’ajoutent des contributions régionales portant l’enveloppe à 386 millions de dirhams.

En parallèle, le ministère a également redoublé d’efforts dans la protection des femmes en mettant en place des Espaces Multifonctionnels pour les Femmes Victimes de Violence (EMF) dans toutes les régions du Maroc. Grâce à des partenariats stratégiques avec des associations spécialisées, 105 accords de partenariat ont été conclus, avec un financement total de 21 millions de dirhams en 2023 et 25 millions de dirhams en 2024. Ces EMF fournissent un soutien intégral aux femmes en situation de détresse, offrant des services de prise en charge, d’hébergement d’urgence et d’autonomisation, contribuant ainsi à briser le cycle de la violence et à promouvoir leur indépendance et leur bien-être.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières