Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Le dirham se déprécie de 0,29% face au dollar du 14 au 20 mars La baisse de 0,29% du dirham par rapport au dollar du 14 au 20 mars


Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, souligne BAM dans son récent bulletin hebdomadaire.
 
Au 15 mars 2024, les avoirs officiels de réserve se sont établis à 360,4 milliards de dirhams (MMDH), en baisse de 0,7% d’une semaine à l’autre et de 0,9% en glissement annuel.
 
Par ailleurs, les interventions de Bank Al-Maghrib se sont établies, en moyenne quotidienne, à 127,9 MMDH. Elles sont réparties entre des avances à 7 jours pour un montant de 46,9 MMDH ainsi que des pensions livrées à long terme et des prêts garantis pour des encours respectifs de 52,9 MMDH et 28,1 MMDH.
 
Sur le marché interbancaire, le volume quotidien moyen des échanges est revenu à 1,7 MMDH et le taux interbancaire s’est situé à 3% en moyenne.
 
Lors de l’appel d’offres du 20 mars (date de valeur le 21 mars), la Banque a injecté un montant de 39,4 MMDH sous forme d’avances à 7 jours.
 
Sur le marché boursier, le MASI s’est apprécié de 0,6% portant sa performance depuis le début de l’année à 7,2%.
 
Cette évolution hebdomadaire reflète principalement les progressions des indices des secteurs des « bâtiments et matériaux de construction » de 0,6%, des distributeurs de 4,6% et de l’immobilier de 8,4%.
 
A l’inverse, ceux de l’agroalimentaire et du « matériels, logiciels et services informatiques » ont diminué de 0,3% et de 1% respectivement.
 
Pour ce qui est du volume hebdomadaire des échanges, il est passé, d’une semaine à l’autre, de 401,2 millions de dirhams (MDH) à 956,5 MDH, réalisé principalement sur le marché central actions.

La monnaie marocaine, le dirham, a enregistré une légère baisse de 0,29% par rapport au dollar américain durant la semaine du 14 au 20 mars. Cette dépréciation intervient dans un contexte de volatilité des marchés financiers mondiaux, en raison des incertitudes liées à la crise sanitaire liée au Covid-19.

Cette baisse du dirham face au dollar peut s’expliquer par plusieurs facteurs. Tout d’abord, la situation économique mondiale est actuellement très instable, avec des pays qui ferment leurs frontières, imposent des confinements et voient leur activité économique réduite. Ces mesures ont un impact sur les échanges commerciaux et les flux financiers, ce qui peut influencer les taux de change.

Par ailleurs, la politique monétaire menée par la Banque centrale du Maroc peut également avoir une incidence sur la valeur du dirham. En fonction de ses décisions en matière de taux d’intérêt ou d’interventions sur le marché des changes, la banque centrale peut influencer la valeur de la monnaie nationale par rapport aux devises étrangères.

Il est important de noter que la dépréciation du dirham peut avoir des répercussions sur l’économie marocaine. En effet, une monnaie plus faible peut rendre les importations plus chères, ce qui peut entraîner une augmentation des prix des produits importés. Cela peut avoir un impact sur le pouvoir d’achat des ménages et sur l’inflation.

Dans ce contexte, il est essentiel pour les autorités monétaires et économiques du Maroc de suivre de près l’évolution du taux de change du dirham et de prendre les mesures nécessaires pour stabiliser la monnaie. Il est également important pour les entreprises et les investisseurs de se prémunir contre les fluctuations des taux de change en utilisant des outils de couverture tels que les contrats à terme ou les options de change.

En conclusion, la dépréciation de 0,29% du dirham marocain face au dollar américain durant la semaine du 14 au 20 mars témoigne de la volatilité des marchés financiers mondiaux. Il est essentiel de rester vigilant face à ces fluctuations et de prendre les mesures nécessaires pour limiter l’impact sur l’économie nationale.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières