Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

L’exportation : un moteur de création d’emplois

Le 28 mars à Casablanca, l’Alliance des Économistes Istiqlaliens (AEI) et la Commission Économique et Développement Durable de la Commission préparatoire du 18ème Congrès du Parti de l’Istiqlal ont organisé une conférence-débat sur le thème de « Création massive d’emplois de qualité : défis et perspectives ». Dans ce contexte, Hassan Sentissi, président de l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX), a pris la parole pour discuter de l’importance de l’exportation dans la création d’emplois de qualité au Maroc.

En tant que président de l’ASMEX, une association qu’il a fondée il y a 40 ans, Hassan Sentissi a souligné son engagement à accompagner les exportateurs marocains et à renforcer leurs capacités pour faire face à la concurrence internationale. Il a mis en avant les mesures pratiques mises en place pour soutenir les exportations et encourager le développement des industries nationales.

Selon une étude réalisée par l’ASMEX en collaboration avec le ministère de l’Industrie et du Commerce et l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), les exportations du Maroc ne représentent que 0,15% du commerce mondial. Cette faiblesse des exportations marocaines affecte particulièrement les marchés mondiaux, en particulier ceux de l’Union Européenne.

Pour Hassan Sentissi, la création d’emplois de qualité passe par le soutien et le développement des industries nationales d’exportation. L’exportation favorise la création de valeur ajoutée et contribue à la stimulation de l’économie nationale. En diversifiant les industries au Maroc, on peut augmenter la demande de main-d’œuvre qualifiée et attirer les investissements étrangers.

Cependant, Hassan Sentissi a également pointé du doigt les difficultés rencontrées par les entreprises exportatrices, notamment après la sortie du Maroc de la liste grise de l’Union Européenne. Il a proposé la création d’une banque pour résoudre les problèmes de performance des exportateurs marocains sur certains marchés, ainsi que la mise en place d’assurances publiques pour couvrir les risques auxquels sont exposées ces entreprises.

En conclusion, Hassan Sentissi affirme que l’exportation est la clé pour la création d’emplois de qualité au Maroc. En soutenant les exportateurs et en renforçant les industries nationales, le pays pourra non seulement augmenter sa compétitivité sur les marchés internationaux, mais aussi promouvoir la croissance économique et la prospérité pour tous.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières