Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

L’OTAN propose à Kiev un fonds d’aide de 100 milliards d’euros.

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a annoncé la proposition de la création d’un fonds de 100 milliards d’euros sur cinq ans pour aider l’Ukraine dans sa guerre contre la Russie. Cette annonce a été faite lors d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’OTAN qui s’est tenue à Bruxelles.

Les 32 pays membres de l’OTAN se réuniront pour discuter de la meilleure façon d’organiser le soutien à l’Ukraine afin de le rendre plus fort, plus prévisible et plus durable. Cette aide financière serait répartie entre les Etats membres en fonction de leur produit intérieur brut (PIB).

Cette proposition a été bien accueillie par de nombreux membres de l’OTAN, mais soulève néanmoins des interrogations, notamment en ce qui concerne le financement. Les discussions se poursuivront en vue du sommet de l’OTAN qui aura lieu à Washington en juillet.

En plus de l’aide financière, les ministres de l’OTAN discuteront également de renforcer leur engagement aux côtés de l’Ukraine. Certaines des missions actuellement assurées par le Groupe de Ramstein pourraient être directement prises en charge par l’OTAN.

L’Ukraine sera l’un des principaux sujets abordés lors du sommet de l’OTAN en juillet à Washington. Le pays souhaite rejoindre l’Alliance, mais certaines réticences persistent parmi les Etats membres, dont les Etats-Unis.

Par ailleurs, les ministres des Affaires étrangères de l’OTAN discuteront également du remplacement de Jens Stoltenberg, dont le mandat arrive à échéance cette année. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte est officiellement candidat au poste et bénéficie du soutien de 90% des Etats membres de l’OTAN. Il fait face à un autre candidat déclaré, le président roumain Klaus Iohannis.

En conclusion, cette proposition de créer un fonds d’aide de 100 milliards d’euros pour l’Ukraine marque un nouveau tournant dans l’engagement de l’OTAN dans la région. Cette initiative vise à renforcer la coopération entre l’OTAN et l’Ukraine et à soutenir le pays dans son conflit avec la Russie.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières