Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

Les Palestiniens relancent leur demande d’adhésion en tant qu’État membre de l’ONU

Les Palestiniens ont officiellement relancé mardi la procédure pour devenir Etat membre à part entière de l’ONU, une démarche à l’issue incertaine qu’ils estiment malgré tout essentielle face à l’offensive israélienne à Gaza.

Dans une lettre adressée au secrétaire général de l’ONU et transmise au Conseil de sécurité, l’ambassadeur palestinien à l’ONU Riyad Mansour annonce, « à la demande des dirigeants palestiniens », relancer cette requête datant de 2011 et appelle le Conseil à l’examiner « en avril 2024 ».

Le diplomate ne cesse de répéter que face à l’offensive israélienne d’ampleur à Gaza, l’une des priorités des Palestiniens, observateurs à l’ONU depuis 2012, est de devenir un véritable Etat membre des Nations unies.

« C’est la communauté internationale qui a décidé de créer deux Etats en Palestine en 1947. C’est le devoir de la communauté internationale, aux côtés du peuple palestinien, de terminer cette démarche en admettant la Palestine comme Etat membre », déclarait-il en février.

En septembre 2011, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas avait lancé la procédure demandant « l’adhésion de l’Etat de Palestine à l’ONU », qui n’est jamais allée à son terme. Les Palestiniens ont finalement obtenu en novembre 2012 le statut d’observateur.

Récemment, plusieurs capitales européennes, Madrid, Londres ou Paris, ont elles évoqué la possibilité d’étudier une reconnaissance de la Palestine.

L’admission d’un Etat à l’ONU se fait sur décision de l’Assemblée générale, à une majorité des deux-tiers, mais uniquement après une recommandation positive en ce sens du Conseil de sécurité.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières