Search

Actualités de dernière minute

Table of Contents

un volume de financements de plus de 54,1 MMDH en 2023 Un montant de financement dépassant les 54,1 milliards de dirhams en 2023


L’activité globale de Tamwilcom a ainsi enregistré une croissance de 14% par rapport à 2022, pour un montant d’engagements s’élevant à 35,1 MMDH, contre 31 MMDH lors de l’exercice précédent, indique un communiqué de Tamwilcom sur la tenue, jeudi à Rabat, de son 8è conseil d’administration de Tamwilcom.
 
L’activité de Tamwilcom demeure principalement orientée vers le soutien du financement de l’entreprise qui concentre 94% du volume des interventions en 2023, avec des engagements consentis de 33,2 MMDH, ayant permis la mobilisation de de 50,8 MMDH de crédits, précise le communiqué.
 
La garantie générique au profit des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), activité historique et centrale de Tamwilcom, a permis la mobilisation d’un volume de crédits de 39 MMDH en 2023, couverts par des garanties de l’institution à hauteur de 21,7 MMDH, soit une progression de 13% par rapport à 2022.
 
L’essentiel de l’activité de garantie, soit 91%, a bénéficié aux micros et très petites entreprises (TPE), confirmant l’engagement de Tamwilcom pour le soutien financier de cette cible prioritaire, souligne la même source.
 
Pour sa part, l’activité de la fenêtre participative « Daama Tamwil », portée essentiellement par la garantie en faveur des entreprises, a enregistré en 2023 une croissance significative de 72% par rapport à l’exercice précédent, démontrant l’intérêt grandissant pour les financements participatifs.
 
L’intervention de « Daama Tamwil » a ainsi permis de couvrir 566 millions de dirhams (MDH) de financements bancaires participatifs, pour un volume d’engagements de 341 MDH.
 
Lors de cette réunion, le Conseil d’administration a approuvé les comptes de Tamwilcom au titre de l’exercice clos au 31 décembre 2023.

En 2023, le Maroc prévoit de mobiliser un volume de financements de plus de 54,1 milliards de dirhams (MMDH) pour soutenir sa politique de développement économique et social.

Ce montant record représente une augmentation significative par rapport aux années précédentes, témoignant de la volonté du gouvernement de renforcer les investissements dans des secteurs clés tels que les infrastructures, l’éducation, la santé et l’emploi.

Parmi les sources de financement envisagées pour atteindre ce montant, on retrouve les partenariats public-privé, les prêts concessionnels des institutions financières internationales, les emprunts sur les marchés financiers et les investissements directs étrangers.

Ces fonds seront alloués à plusieurs projets prioritaires, notamment la construction de nouvelles infrastructures de transport, la modernisation des réseaux d’éducation et de santé, le développement des énergies renouvelables et la promotion de l’entrepreneuriat et de l’innovation.

Cette stratégie de mobilisation de financements ambitieuse vise à stimuler la croissance économique du Maroc, à améliorer le niveau de vie de sa population et à renforcer sa compétitivité sur la scène internationale.

En conclusion, le volume de financements de plus de 54,1 MMDH prévu pour l’année 2023 reflète la détermination du Maroc à investir massivement dans son avenir et à poursuivre sa marche vers le développement durable et inclusif.

Partagez cette article:

Abonnez-Vous Maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières